Musique

La Grande Illusion 2017 / Kent Coffret intégral des albums studio 1982-2013 2015 / Kent Nouba Live 2014 / Intime Collection Deutsche Tournee 1998 2014 / Intime Collection Le temps des âmes 2013 / Kent Circuit électrique 2012 / Intime Collection Made in China 2011 / Intime Collection Panorama 2009 / Kent L'Homme de Mars 2008 / Kent Inoxydable 2007 / Starshooter Bienvenue au Club 2005 / Kent Live 2004 / Starshooter Je ne suis qu'une chanson 2002 / Kent Cyclone 2000 / Kent Enfin seuls ! 1999 / Kent Metropolitain 1998 / Kent Nouba 1996 / Kent Kent en scène 1995 / Kent D'un autre Occident 1993 / Kent Tous les hommes 1991 / Kent Récital 90 1991 / Kent À nos amours 1990 / Kent Le mur du son 1987 / Kent Embalao 1985 / Kent Amours propres 1983 / Kent Pas fatigué 1981 / Starshooter Chez les autres 1980 / Starshooter Mode 1979 / Starshooter Starshooter 1978 / Starshooter

Mode

Starshooter

  (c) Ph. Levivier

1979
Entre le premier et le second album, tout a changé. Nous avons fait beaucoup de concerts, rencontrer d’autres musiciens et, par conséquent, appris à apprécier la musique différemment. Du coup, ce disque a surpris par sa diversité, son côté pop et décontenancé les punks purs et durs de nos débuts. Il faut dire que la pochette, qui se voulait ironique et provocatrice, a été très mal perçue. Dans le milieu rock, il y a eu un véritable débat « pour ou contre Starshooter ». Au festival d'Orange de 1979, notre concert s'est terminé en bataille rangée dans les gradins de l'amphithéâtre.




Écouter, acheter, télécharger

Acheter à la Fnac    Acheter sur Amazon    Acheter sur iTunes  

 

Titres & Paroles

1. Nouvelle vague

Nouvelle vague

Durée : 03:04
Paroles : Philippe Danière
Musique : Jean Clerc


C’est la nouvelle vague
Plastique et fluo et sky
Super dégaine spéciale
Electricité en pagaille
C’est la nouvelle vague
Sans paradis artificiels
Sans illusion superficielle
Sans mémoire

C’est la nouvelle vague
Plastique et fluo et sky
Super dégaine spéciale
Electricité en pagaille
C’est la nouvelle vague
Sans paradis artificiels
Sans illusion superficielle
Sans mémoire

Didoudidoudidoudi dou wap wap (x 4)

C’est la nouvelle vague
Plastique et fluo et sky
Electricité en pagaille
Super dégaine spéciale
C’est la nouvelle vague
Sans paradis artificiels
Sans illusion superficielle
Sans mémoire

C’est la nouvelle vague
Lachée par les magazines
Délaissée par les premiers fans
Etouffée par les vieilles stars
C’est la nouvelle vague
Ho ho
Sans paradis artificiels
Ho ho
Sans illusion superficielle
Ho ho
Sans mémoire

Nouvelle vague
Ho ho (x 8)

2. Fille à la mode

Fille à la mode

Durée : 02:38
Paroles : Philippe Danière
Musique : Jean Clerc


Les pulls bleu marine, les jupes plissées
Ça ne te va pas
La tunique baba, le denim rapiécé
Ça ne te va pas
La blouse que tu mets quand tu vas à l’école
Ça ne te va pas
Les jeans sans formes, les clarks à la gomme
Ça ne te va pas

Fille à la mode
J’aime quand tu deviens folle
Fille à la mode oh, oh, oh

Pantalon beige et chemise kaki
Ça ne te va pas
La robe gitane et les sandale hippies
Ça ne te va pas
Mais quand tu mets ton tee shirt rayé
Ça me fait quelque chose là
Avec ton Mac Queen et tes baskets dorées
Ça me fait quelque chose là

Fille à la mode
J’aime quand tu deviens folle
Fille à la mode oh, oh, oh

Quand tu arrives dans ton grand pull coloré
C’est très bien comme ça
Ton fuseau panthère et tes escarpins
C’est très bien comme ça
Ton tailleur strict et ta gorge sans soutien
C’est très bien comme ça
Je suis comme ton père devant sa télé
C’est très bien comme ça

Fille à la mode
J’aime quand tu deviens folle
Fille à la mode oh, oh, oh…

Societe Clouseau Nouv.

3. Radio Paradis

Radio Paradis

Durée : 03:35
Paroles : Philippe Danière
Musique : Michel Chaupin


Au volant de ma Ferrari
Radio paradis
Sur les routes du midi
Radio paradis
Des vacances à la folie
Radio paradis
Folie de la musique à plein régime

Du soir au matin, du matin au soir jusqu’au lendemain
Je passe mes vacances à boire des sodas sur la plage transistor en mains
Les filles se pavanent devant mes ray-bans dans Play-Boy, superman
Au soleil je suis cool j’attends le soir pour être fan de ces dames

Et j’écoute la radio
La musique et les infos CHORUS
Les jeux et la météo
Et la publicité

Refrain

De Nice à St-Tropez 40 au compteur je me laisse rouler
L’autoradio bien réglé diffuse des chansons, des chansons d’été
Des rythmes bien balancés comme les filles de la méditerranée
Qui se laissent apprivoiser par le confort des sièges de mon coupé

CHORUS

Refrain

Refrain / Ad lib.

Societe Clouseau Nouv.

4. Fais pas gaffe à leurs menaces

Fais pas gaffe à leurs menaces

Durée : 02:53
Paroles : Kent Cokenstock
Musique : Jean Clerc


Au lycée on le prenait déjà pour un fou
De c’qu’on pouvait lui dire il se foutait de tout
Les filles le montraient du doigt et un peu partout
Des garçons l’attendaient pour lui tordre le cou

C’est à se demander si il voyait tout ça
A peine se rendait-il compte qu’il était un cas

Refrain :
Mefie-toi reste de glace
Regarde-les bien en face
Montre-leur que tu as de la classe
Fais pas gaffe
Fais pas gaffe à leurs menaces

Un jour il a disparu on ne sait comment
Tout l’monde le croyait mort dans un accident
Mais un soir de juillet quel coup en découvrant
Qu’il chante à la télé des trucs très excitants

C’est à se demander si il voyait tout ça
A peine se rendait-il compte qu’il était un cas

Refrain

Maintenant il est suivi par une foule d’amis
Qui lui donne des conseils et ménage sa folie
Mais lui sait très bien qu’un jour si son nom ne luit
Plus sur les grands boulevards ils n’iront plus chez lui

C’est à se demander si il voyait tout ça
A peine se rendait-il compte qu’il était un cas

Refrain

+ Fais pas gaffe à leurs menaces

Societe Clouseau Nouv.

5. Starlette

Starlette

Durée : 04:29
Paroles : Kent Cokenstock
Musique : Michel Chaupin


Dans le dancing très docile
Elle se laisse admirer
Une fille trop jolie
Pour aimer

Noyée dans les sourires piégés
Des hommes qui la font danser
Elle esquive les avances
Trops serrées

Refrain :
J’ai dansé toute la nuit à ses côtés
Maudissant ses partenaires comme un chien fouetté
Les poings serrés je me retenais de hurler
Quand je croisais ses yeux tristes qui fuyaient

Son sourire dans les magazines
Je l’ai bêtement adoré
Son visage un peu fragile
De poupée

Je n’aurai jamais pensé
Avant qu’elle soit devant moi
Qu’une fille puisse avoir l’air
Aussi bas

Refrain

Dans le dancing très docile
Prisonnière des smokings
Le maquillage ne farde pas
Le spleen

Je n’ai pas osé lui parler
Traqué par un vague effroi
Devant la sale vérité
D’une fille sans joie

Refrain 2 fois

Societe Clouseau Nouv.

6. Ma vie c'est du cinéma

Ma vie c'est du cinéma

Durée : 06:14
Paroles : Kent Cokenstock
Musique : Michel Chaupin


Mon père s’appelait Cochran
Il est mort le jour où je suis né
Pour moi ça n’est pas un drame
Et je ne l’ai jamais regretté
Je préfère me souvenir
Que de devoir supporter
Un vieux rocker vivant sur son passé
Qui m’empêche de me faire écouter
Il jouait de la guitare
Comme jamais on ne l’avait fait
Et moi devant ma glace je cherche des poses
Sur des riffs qu’il n’a pas su trouver

Refrain :
Non, non, non, non,non
Je ne supporterais pas
……………………
Finir ma vie à l’étroit
……………………
Une vie sans cinéma
…… Car ma vie
C’est du cinéma

6 heures du soir
pas trop tard pour voir chez les disquaires
si par hasard
Le vynil pourrait me changer d’air
Et quand je vois tout ça
Les pochettes qui s’usent
Ces disques qui ne partent pas
Tous ces musiciens qui y croient
Et le public qui ne suit pas
Jamais, jamais, je ne baisse les bras
Je sors en ricanant et je retourne chez moi
Et là, devant mon armoire, ma guitare sous le bras
J’n’en ai plus pour longtemps à ne jouer que pour moi

Refrain

Maintenant dans la rue
Quand je tombe sur toi
Toi qui devant tes copines te foutait de moi
Toi qui m’a laissé pour un jeune cadre en bois
J’suis content d’constater que tu vieillis plus que moi
Si tu voyais ma vie pleine de filles et de bruits
Des années durant j’en ai rêvé la nuit
La déprime tu vois je la laisse aux grands
Et quand j’ai le cafard, je l’écrase en chantant
Je brandis ma jeunesse sur des scènes grandes comme moi
Je roule des mécaniques pour me donner du poids
Et je ne vois vraiment que l’accident là
De bagnole pour mettre fin à nos dégâts.

Ma vie c’est du cinéma, …….. X fois

Societe Clouseau Nouv.

7. Loukoum quel scandale

Loukoum quel scandale

Durée : 02:45
Paroles : Etienne Roda-Gil
Musique : Michel Chaupin


Refrain (bis)
Loukoum quel scandale
J’t’ai vu toute nue dans le journal
Loukoum c’était fatal
T’étais trop belle pour le travail

T’étais de loin la meilleure du quartier
Et puis t’as tout compris et t’as gagné
Tu as les fourrures les diams et le blé
Et tu nous as tous laissé tomber

Le feu tu l’allumes avec tes gros billets
Pour que la bête crache, tu la fais bien baver
Le feu tu l’allumes avec ses billets
Pour que la bête crache, tu las fais bien baver

Quand je pense au boucher
Qui va te regarder
Et qu’il n’y a rien pour l’en empêcher
Il va te dévorer manger le papier
Bientôt la fièvre va le faire délirer, délirer

Refrain

Les suisses, les belges et les ricains
Ont tous ta photo à la main
Et les poids lourds qui s’en vont au grand nord
L’ont mise bien au chaud dans leur décor

Refrain/Ad. Lib

Veranda Sarl

8. Week-End

Week-End

Durée : 03:00
Paroles : Philippe Danière
Musique : Michel Chaupin


C’est le week-end
C’est pas la peine de trop y penser
C’est le week-end
Comme chaque semaine on va s’ennuyer
C’est le week-end, c’est le week-end
C’est pas la peine de trop y penser
C’est le week-end, c’est le week-end
C’est le week-end, c’est le week-end
C’est pas la peine de trop y penser

On se téléphone, il n’y a personne
Qui sait quoi faire de sa journée
Surtout quand on a juste l’argent
Pour faire le tour du quartier
On se file rencart dans un bar
Et là autour d’un café
On fait le programme des cinés
Sur la table on aligne le blé
Et l’on voit bien que c’est rapé

C’est le week-end
C’est pas la peine de trop y penser
C’est le week-end
Comme chaque semaine on va s’ennuyer
C’est le week-end, c’est le week-end
C’est pas la peine de trop y penser
C’est le week-end, c’est le week-end
C’est le week-end, c’est le week-end
C’est pas la peine de trop y penser

Les filles, le week-end, disparaissent
Avec les minets qui ont du pèze
Ils paient la disco, le shake-fraise
Et la nuit au Sofitel
Pendant que nous, nous les raqués
On va voir les grosses cylindrés
Quand j’aurai ma kawasaki
J’enfilerai toutes les autoroutes
A plein tube
Même si ça m’en coûte

C’est le week-end
C’est pas la peine de trop y penser
C’est le week-end
Comme chaque semaine on va s’ennuyer
C’est le week-end, c’est le week-end
C’est pas la peine de trop y penser
C’est le week-end, c’est le week-end
C’est le week-end, c’est le week-end
C’est pas la peine de trop y penser

Mourir en week-end
Finis les week-ends…

Laisser moi mourir

Societe Clouseau Nouv.

9. Congas et Maracas

Congas et Maracas

Durée : 03:44
Paroles : Kent Cokenstock
Musique : Jean Clerc


Congas et maracas
Licencié je m'en fous
Ce soir je fais la malle
Ce soir je suis gourou
Plus travail moi danser
Patron plus m'engueuler
Ce soir tout oublier
Demain je m'oublierai
Ce soir je serai noir
Danseur néo-zazou
Whisky-coca pour toutes
J'ai des chèques en bambou
Demain moi plus pointer
Je vais jeter mes clous
Sur la musique danser
Même si je finis au trou

Congas et maracas...

Congas et maracas
Consommez, je paie tout
Ce soir on m'écoute
Ce soir je suis gourou
Vêtu en dieu vaudou
Suivi par des zoulous
Dans la cité des coups
Capitale des loulous
On va danser partout
Sur les toits des autos
Dans la jungle des roues
Oublier les verrous
J'ai plus d'emploi du temps
J'ai plus d'emploi du tout
Mais demain par les égoûts
Direct à tombouctou

Congas et maracas...

Congas et maracas
Licencié je m'en fous
Ce soir je fais la malle
Ce soir je suis gourou
Demain moi plus pointer
Je vais jeter mes clous
Sur la musique danser
Même si je finis au trou
Congas et maracas
Et moi tout oublier
Les écrous les tabous
Moi tout faire twister
Pas besoin d'être fou
Pas besoin d'être saoûl
Danser un point c'est tout
Sur des rythmes vaudous

Congas et maracas...

Societe Clouseau Nouv.

10. Mon speed c'est l'amour

Mon speed c'est l'amour

Durée : 02:26
Paroles : Philippe Danière
Musique : Michel Chaupin


Y’en a qui ont besoin de 15 ou 20 cafés pour tenir toute la journée
Ils s’usent les nerfs, ils sont surmenés, ils sont crispés, survoltés
Ils grillent des cigarettes pour se décontracter, ils se ruinent la santé
Quand je suis déprimé ou je me sens largué
Je vais chez Sylvie ou Chloé

Refrain (2 fois)
Car mon speed c’est l’amour
Oui mon speed c’est l’amour
Poi mon speed c’est l’amour
Oh mon speed c’est l’amour

Y’en as qui ont besoin d’excitants, ils aiment quand ils sont sur les dents
Et des somnifères à s’envoyer en l’air qui les laisseront six pieds sous terre
Ils sniffent des trucs, se piquent les veines, y passent plus que leur blé
Moi j’ai un traitement gratuit chez Suzy pour reprendre goût à la vie

Refrain

Y’en a qui croient en Dieu pour croire en eux et surmonter leurs ennuis
Y’en a qui croient au feu et en portent un sur eux un 6,35 ça vous grandit
Y’en a qui croient au Parti dont ils font partis meeting tous les samedis
Y’en a qui croient en rien et qui vont chez Nelly se payer un bout de paradis

Societe Clouseau Nouv.

Crédits
Enregistré par Claude Wagner & Gerard Jardillier au studio Pathé Marconi EMI
Produit par Michel Zacha
Marie de "Marie et les garçons" : batterie sur Starlette
(c) Photos Ph. Levivier
Artwork : Etienne Robial
(c) & (p) Pathé Marconi Emi 1979