Journal

Au fil du temps

Poème en Haute Saône

(dimanche 31 aout 2003)


Il y a des gens partout sur Terre
Ils se croisent en automobile
Il y a cet homme au bout de son chien
Qui promène ses lendemains
Le temps pendu au bout du fil

Il y a des adultes de plus ou moins trente ans
Leurs T-shirts s’échangent des slogans éloquents
Les garçons numérisent et divaguent
Les filles soulignent d’un rire quelques gags
Et les pizzas sont anglaises et ce n’est pas une blague

Il y a des gens partout sur Terre
Y’a même la Vierge Marie qui passe en 203
Dans son châle bleu du ciel sous Mars qui rougeoie
Il y a deux James Bond juniors
Qu’on laisse jouer dans la cour
En attendant le vent du Nord
Et les promesses de nuages lourds

Il y a des gens partout sur Terre
Ils sortent le soir et boivent des bières
De l’artisan brasseur qui habite là derrière
Tandis que des paroles crépusculaires
Tels de nocturnes coléoptères
Viennent se brûler sous les lumières

Il y a des gens partout
Et partout y’a la terre

C’est en Franche Comté
C’est la Haute Saône
C’est la canicule loin de Vilnius
Regarde les vieux tomber
Elle a bon dos la fatalité.