Journal

Journal berlinois

Dimanche 14 juin 2009



Je vais en vélo à Pankow, tout en haut de Berlin, voir Corinne chanter dans un parc pour une kermesse en plein air. Le trajet est long, mais le soleil brille. Pankow est un quartier qui s’apparenterait à une banlieue populaire et tranquille. Je traverse une place qui me fait penser à Budapest, plus précisément, Buda. L’ambiance à la kermesse est familiale, cool. Rien à voir avec le Carnaval des Cultures. Corinne joue sur une petite scène, en plein jour. Marc l’accompagne aux claviers et Dirk, à la guitare. C’est sûr, nous serions mieux à écouter ses chansons dans un club ou un théâtre. Corinne s’en tire très bien. Et puis les occasions que j’ai de l’entendre chanter sont rares. On passe un petit moment ensemble, peut-être le dernier avant mon retour en France. Elle s’y rend avant moi, dans la semaine, et reviendra quand je partirai.




Il fait encore bon quand je rentre à Kreuzberg. J’ai une attaque de blues. Je ne sais si c’est de me rendre compte que la fin de mon séjour approche et qu’il y a encore tant de choses à vivre dans la ville ; ou bien si c’est le mal du pays qui me gagne. C’est doublement confus.