Journal

Journal berlinois

Vendredi 22 mai 2009

De retour à Berlin ! Ces deux jours en France ont sacrément bousculé mon acclimatation à la vie berlinoise. Je peine à retrouver mes marques. Femme et enfant me manquent. Heureusement un mail de Corinne m’invite dès ce soir à me replonger dans notre biotope, pour la troisième édition du First International Kreuzkölln Slam ! Featuring : Sallah Youssif et Julia Trévin, poèmes et illustrations Slam Queer, au wiRwarR sur Dieffenstrasse, un club alternatif, dans la deuxième cour d’un immeuble. Le club est tenu par Céline, une Française berlinoise. Des lieux comme ça, j’en voudrais à foison dans Paris. Une déco à l’arrache, des sièges et des tables d’occasion, un bar simple, une scène minuscule et le tour est joué. Une deuxième salle sert de galerie à une exposition de photos.
Ce soir, comme au BKA, je manque pas mal de choses. Des slameurs récitent des textes en allemand et en anglais auxquels je comprends souvent rien. Reste le talent d’élocution ou de comédie de chacun et c’est déjà bien. Et les réactions du public. La salle est pleine, une centaine de spectateurs, peut-être. Je ne m’ennuie pas, j’observe.
Après le spectacle, lorsque pas mal de gens sont partis, je peux rejoindre Nicolas Flessa qui se trouvait de l’autre côté de la pièce. Nous nous écroulons dans une banquette rouge, sortie d’un album de Spirou, époque Franquin, et commençons à discuter des heures durant de cinéma, de littérature et de sexe, jusqu’à la fermeture du club. Nicolas est passionnant. Je le connais comme réalisateur underground, il est, en fait, égyptologue de formation...